Rechercher



Accueil visiteurs

Fermer Infos site internet

Galeries photos
Espace kids
L'école en France
Vivre ensemble
Langues vivantes
Mathématiques
Sciences, technologie
B2i et TUIC
EPS
Santé, sécurité
Projets divers
Recettes "kids"
Connexion...
 Liste des membres Membres: 2515

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 3

Total des visites depuis septembre 2008 Total des visites depuis septembre 2008 : 646741  
La matière - Papier recyclé

Chaque année, des tonnes et des tonnes de papier sont jetées alors qu'il est possible de leur donner une nouvelle vie. En classe, le papier recyclé artisanal est, comme vous allez le voir, facile à réaliser et peu onéreux.

 

Le matériel

  • de vieux journaux (le papier journal est le plus simple à utiliser, car il "boit" facilement l'eau, mieux que le papier glacé des magazines)
  • un seau
  • une bassine
  • un cadre avec une grille fine (tamis à peinture, ou cadre en bois avec une moustiquaire tendue et fixée grâce à des punaises)
  • éventuellement un second cadre : de taille identique au premier, mais sans moustiquaire
  • des morceaux de tissu (leur taille doit être supérieure à celle du cadre, car ils vont accueillir les feuilles durant toute la durée du séchage)
  • un robot ménager (pour mixer le papier humide)
  • de l'eau
  • des éponges (toujours utiles, car l'activité laisse des traces)

resp_recyclage_clr.gif 

La fabrication

Si le principe de fabrication est relativement simple, il est probable que plusieurs essais vous seront nécessaires afin d'obtenir du papier de bonne qualité (épaisseur, teinte, solidité, etc).

  1. Déchirer le papier journal en petits morceaux (des carrés de 2 à 3 centimètres de côté). Remarque : le journal se découpe plus facilement d'un côté que de l'autre, pourquoi ?
  2. Le faire tremper dans le seau avec de l'eau.
  3. Après 24 heures, brasser le contenu du seau (avec un bâton ou une tige métallique) jusqu'à obtenir une pâte pleine de grumeaux.
  4. Mixer cette pâte à l'aide du robot ménager afin d'obtenir une pâte à papier assez fluide (cette "purée" est grise, car les encres utilisées pour imprimer les journaux sont solubles dans l'eau).
  5. Verser cette pâte dans un bac rectangulaire et rajouter de l'eau.
  6. Plonger la grille dans le bac, puis la retirer délicatement en ne laissant dessus que 2 à 3 millimètres d'épaisseur de pâte à papier (cette technique permet à l'eau de traverser le tamis, pendant que les fibres de cellulose restent dessus).
  7. Il est aussi possible de verser la pâte à papier directement sur la grille, qui sera posée sur une bassine (pour récolter le surplus d'eau qui s'écoule).
  8. Il est possible d'utiliser un second cadre en bois, de taille identique au premier, mais sans moustiquaire : posé sur le premier cadre (celui muni de la moustiquaire), il servira de bordure à la feuille de papier recyclé fabriquée et permettra d'obtenir des bords plus réguliers.
  9. Attention : ne pas verser la pâte inutilisée dans un évier, cela pourrait boucher le tuyau d'évacuation.
  10. Laisser égoutter quelques minutes sur un tissu absorbant.
  11. Retourner ensuite la grille sur un morceau de tissu (posé sur une surface plate), puis décoller délicatement la feuille de papier maché de la grille.
  12. Patienter de 1 à 2 jours que le papier soit totalement sec et utilisable (ne pas être trop brusque au moment où l'on retire la feuille du tissu).
  13. Aplatir le papier recyclé en le plaçant quelques jours sous un poids (dictionnaire, etc).
  14. C'est prêt, il ne reste plus qu'à écrire, dessiner, colorier, etc.

 

Le séchage

Cette étape est longue, mais elle ne nécessite pas d'intervention humaine. Dans un premier temps, il suffit de laisser la feuille bien à plat dans un endroit ventilé. Après quelques heures, il est alors possible de suspendre cette feuille sur le séchoir traditionnel de la classe (fil de pêche au plafond + trombones ou pinces à linge). Quand la feuille commence à se décoller d'elle-même du tissu, cela signifie qu'elle est presque sèche.  

 

Les conseils

  • Pour obtenir un papier "floral", il est possible entre les étapes 6 et 7 d'ajouter de petits éléments à la pâte encore humide (pétales de petites fleurs séchées, petits brins de laine, etc). En séchant, ces éléments resteront collés sur la feuille.
  • Pendant l'étape 9, il est possible de décorer le papier en y ajoutant de la craie colorée en poudre (obtenue en broyant des restes de craies à tableau).
  • Entre les étapes 5 et 6, il est possible de colorer le papier en ajoutant de la peinture (ou des pigments) à la pâte. Il est préférable de commencer avec une couleur primaire, puis d'en rajouter une deuxième, une troisième, etc. Ce petit truc permet d'obtenir rapidement plusieurs couleurs différentes.
  • Pour fabriquer un cahier et aligner plusieurs feuilles, il est possible d'en découper un ou plusieurs bords (la "barbe" est le terme utilisé pour parler des bords filandreux de la feuille).
  • En utilisant une loupe, on peut observer des fibres de cellulose dans le papier (recyclé ou non recyclé).

 

Pour obtenir de plus amples informations sur ce(s) sujet(s), une sélection de sites est disponible dans la section Liens  rubrique : Acteurs de l'éducation - Trouver des idées, échanger, etc.

 

 

 

 

 


Date de création : 29/10/2008 @ 20:50
Dernière modification : 21/04/2012 @ 23:50
Catégorie :


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^